10 règles à respecter en tant qu’agence media pour la réussite d’un projet digital

10 regles respecter1 1140x445 - 10 règles à respecter en tant qu’agence media pour la réussite d’un projet digital

10 règles à respecter en tant qu’agence media pour la réussite d’un projet digital

Dans le cadre de la réussite d’un projet digital, il y a des règles qu’une agence média doit absolument respecter. Lorsqu’on parle de définir une stratégie digitale, ça paraît peut-être simple. Cependant, cela n’est pas aussi simple que ça. Il faudra déterminer le point de départ, les performances de la marque, ce qu’il faut corriger. Ainsi, l’agence pourra trouver une stratégie afin de mettre en valeur les contenus pour amener les internautes à l’achat. Mais, elle calcule aussi les résultats pour d’autres améliorations. Pourquoi une telle agence devrait respecter des règles pour faire réussir un projet web ?

 

Pourquoi suivre des règles pour réussir un projet digital ?

 

Il existe une raison principale. Il s’agit du nombre pléthorique d’internautes sur les médias sociaux. Il faut savoir que sur près de 3.773 milliards d’internautes, un effectif de 2.789 milliards sont actifs et réguliers sur les médias sociaux. De ce fait, si une agence de communication ne respecte pas certaines règles, il lui sera difficile de faire réussir les projets digitaux avec le marketing digital. Or, sur les réseaux sociaux toute marque a des concurrents et des influenceurs. Il faudra néanmoins les surpasser pour faire réussir un projet web. Pour cela, l’agence doit respecter les règles de définition des objectifs, des réseaux sociaux à cibler, des moyens utiles, etc.

 

10 regles respecter - 10 règles à respecter en tant qu’agence media pour la réussite d’un projet digital

 

Faire des analyses pour définir certains objectifs

 

Les agences de média ont l’obligation de faire des analyses en vue de déterminer des objectifs pour la réussite d’un projet digital. D’abord, elle doit réaliser un audit sur la fréquence de la présence digitale. Ensuite, elle doit déterminer les objectifs marketing. Enfin, dans cette catégorie, elle doit déterminer un portrait-robot du client cible.

 

Règle 1 : Effectuer un audit de présence sur les médias sociaux

La première règle à respecter pour la réussite d’un projet sur le web est d’effectuer l’audit de présence sur les médias sociaux. Il s’agit de chercher à savoir les réseaux sociaux qui sont régulièrement fréquentés. Par-là, il doit être vérifié le trafic qui provient du trafic de ces réseaux. L’agence de communication vérifie aussi le nombre d’abonnés, le trafic du blog. Il faut aussi vérifier et analyser la nature des demandes, des résultats obtenus et l’optimisation de la présence de l’image de marque sur les médias.

Afin de réussir l’audit de présence sur les réseaux sociaux, l’agence doit considérer le comportement des collaborateurs et des partenaires de la marque. Il y a aussi la vérification du trafic généré sur le site internet de la marque par le biais des médias sociaux. Pour cela, il faudra utiliser l’outil d’analyse Google Analytics. Cet audit de présence pourra ensuite être effectué vis-à-vis des concurrents.

L’agence média a l’obligation, à ce niveau, d’effectuer une comparaison conséquente de tous les éléments ci-dessus cités. Il s’agira de comparer le profil et le trafic de la marque par rapport à ceux de ses concurrents. Pour cela, l’outil Social Blade sera très utile pour la communication digitale. Grâce à cet outil, vous aurez un grand champ de vision sur le nombre d’abonnés YouTube, Twitter, des concurrents de la marque porteuse du projet web.

Ainsi, en tant qu’agence, vous saurez installer les stratégies digitales convenables pour apporter du succès au projet. Pour compléter, la création d’un fichier Excel ou l’utilisation de Google Sheets permettra aux agences de communication de comparer la présence de la marque face à celle des concurrents. Lorsque vous avez terminé avec l’audit de présence, vous saurez clairement l’état actuel de présence et des pratiques excellentes des concurrents.

Aussi, en tant qu’agence digitale, vous aurez une idée complète de l’intérêt de chacun des comptes et pages sociales créés au nom de l’enseigne. Vous saurez alors la stratégie de communication à utiliser c’est-à-dire les comptes qui doivent être maintenus ou supprimés. Enfin, vous pourrez mettre à jour cet inventaire quand ce sera nécessaire.

 

Règle 2 : Déterminer les objectifs marketing

Si les médias sociaux ont un objectif primaire, il y en a aussi d’autres qui sont secondaires. Ainsi, l’agence web, en définissant sa mission, saura à quoi servira la présence de la marque sur les réseaux sociaux. À cet effet, il sera donc facile pour l’agence de déterminer la stratégie marketing adaptée pour enfin satisfaire les objectifs marketing. Pour cela, il est avantageux pour l’agence de conseil en communication marketing de déterminer clairement par écrit la mission principale de la présence de la marque sur les réseaux sociaux.

La mission visée pour chaque social media doit mettre en évidence l’identité visuelle de la marque. Elle doit également être en adéquation avec les objectifs globaux de la marque de l’entreprise promotrice du projet digital. L’agence de marketing digital doit connaître la charte graphique, le ton, l’image qui doivent refléter l’identité visuelle de la marque. Ensuite, elle devra déterminer les missions adéquates pour chacun des comptes, pages sociales et groupes à la fin de l’audit de présence effectué.

En effet, il faudra concentrer les efforts sur les comptes principaux tels que la page Facebook, le compte Twitter, la page LinkedIn, le Blog. Le compte Twitter sera utilisé pour relayer les relations presse. La page Facebook sera utile pour mettre en valeur l’image de l’entreprise et le Blog sera utilisé pour améliorer le SEO de la marque.

 

Règle 3 : Déterminer un portrait-robot du client cible

L’agence digitale doit déterminer le portrait-robot des clients cibles (persona) de la marque promotrice du projet web. Elle peut demander des informations sur les derniers clients de l’enseigne et faire la mise en relation de leurs caractéristiques. Les agences médias doivent prendre en compte certains détails dans la réalisation du portrait-robot. Il s’agit des besoins, des problèmes, du métier, de l’âge, des attentes de l’audience de la marque… Les portraits robots peuvent aussi être classés en fonction de l’importance des clients par rapport aux différents secteurs d’activité tels que primaire, secondaire, tertiaire.

 

Analyser les cibles

 

L’analyse des cibles est la deuxième catégorie de règles à respecter dont l’agence de communication digitale doit tenir compte pour la réussite d’un projet web comme le e-commerce. Ici, il faut diviser l’audience de la marque et déterminer les cibles qui sont prioritaires. Ensuite, l’agence doit chercher à comprendre le comportement des cibles. Elle analysera en outre la concurrence et les influenceurs clés.

 

Règle 4 : Diviser l’audience et déterminer les cibles prioritaires

Après avoir déterminé le client type de l’entreprise, vous devez segmenter l’audience de cette dernière entre les prospects et les clients. À titre illustratif, les clients fans ou fidèles et les clients occasionnels n’auront pas les mêmes attentes de l’entreprise promotrice du projet web. Vous pourrez définir des sous-groupes pour chaque catégorie. Pour les prospects, l’agence de community management peut les segmenter en prospects froids, tièdes et chauds. Là, vous devez considérer l’intensité de leur volonté de demander les services de la marque.

Quant aux clients, il est possible pour les agences de marketing de les diviser en clients occasionnels, réguliers, inconditionnels. Dans l’un des cas, il faudra inciter plus à l’achat, rassurer la qualité des choix, et dans le dernier, il faudra rapprocher davantage ces clients de la marque. Ainsi, l’agence de marketing digital pourra déterminer les cibles prioritaires. Elle devra s’activer pour trouver la stratégie marketing de fidélisation appropriée pour les cibles prioritaires.

 

Règle 5 : Maîtriser le comportement des différentes cibles

Une des règles à respecter par l’agence de communication web est de comprendre les comportements des différentes cibles. Pour atteindre vos objectifs, l’agence doit être patiente et être à l’écoute des cibles. Il faut savoir que quand il s’agit d’animer une audience sur les médias pour faire réussir un projet digital, la majorité des abonnés ne sont pas unanimes dans les actions.

Que ce soit pour regarder, commenter ou partager vos contenus, ils sont totalement divergents. Il revient à l’agence de bien s’occuper de la création de contenus pouvant engager les internautes à passer à l’action. Les contenus liés à l’émotion sont très convaincants. Pour que cela soit efficace, l’agence webmarketing doit faire les publications aux heures convenables de la journée pour toucher plus d’internautes.

 

Règle 6 : Analyser la concurrence et les influenceurs clés

Durant l’audit de présence, la plus grande analyse a été faite concernant la présence des concurrents sur les réseaux sociaux. Pour ce qui est de la sixième règle, l’agence conseil en communication doit effectuer un zoom sur la présence des concurrents par le biais de l’analyse des meilleurs de la catégorie. Ainsi, l’agence observera la manière dont les concurrents de la marque font usage des médias sociaux.

Vous avez déjà une idée sur la hauteur de la e-réputation, de la qualité des contenus des concurrents. L’agence de communication web a alors l’avantage et l’opportunité d’agir pour s’imposer sur les médias sociaux pour faire réussir le projet sur internet. En observant la façon et le rythme d’utilisation des médias par les concurrents, vous n’aurez pas à les imiter.

Au contraire, l’agence devra définir une stratégie média pour surpasser leurs pratiques. Aussi, vous pouvez identifier les influenceurs qui ont la potentialité de promouvoir la marque du e-projet. Pour cela, les agences médias peuvent utiliser les outils comme Owler.com, SimilarWeb.com, Traackr.com, SEMrush.com, BuzzSumo.com, Google, likealyzer.com, etc.

 

Organiser les actions

 

Pour faire réussir n’importe quel projet, il faut nécessairement une organisation préalable des actions à mener. Les agences digitales doivent donc faire le choix des réseaux sociaux pertinents et aussi planifier la production de contenus pour mieux se démarquer de la concurrence.

 

Règle 7 : Faire le choix de réseaux sociaux pertinents

Au cours de l’audit, vous avez déjà maintenu des comptes et supprimés d’autres. Ainsi, avec les portraits robots réalisés et l’examen des informations sur les concurrents, en tant qu’agence social vous devez définir les médias sociaux prioritaires. Il s’agit des réseaux sociaux pertinents sur lesquels la présence de la marque doit être fréquente afin d’atteindre une large audience. Il ne faut pas aussi oublier que chaque social média a sa spécialité quant aux messages à publier par les agences publicitaires. À titre illustratif, si Instagram est conçu pour publier des photos en vue de valoriser l’image de marque, YouTube est exclusivement conçu pour la publication des vidéos.

 

Règle 8 : Planifier la production de contenus

Après l’identification et l’analyse des cibles, il est important de planifier la production de contenus. Le conseil en stratégie digitale et le plan de communication digitale sont deux missions importantes que les agences web doivent accomplir pour faciliter le succès des projets digitaux. Pour cela, elle doit déterminer le ton à utiliser dans les messages, le vouvoiement ou le tutoiement. Il faudra définir non seulement les types de contenus à publier mais aussi le calendrier éditorial. Ainsi, vous pourrez prévoir la fréquence de publication des contenus, des thématiques, des mots clés…

Quant à la production des contenus graphiques, une agence web marketing peut utiliser les outils comme Crello.com, canva.com, etc. Hootsuite peut être utilisé pour diffuser automatiquement les contenus et Zapier, Swello, Buffer.com peuvent être utilisés pour l’automatisation des contenus. Il faut valoriser le contenu des publications afin d’atteindre la réussite d’un projet e marketing mais aussi pour générer du trafic. C’est précisément l’objectif de la planification de la production de contenus.

 

S’équiper et faire le point

 

En vue de faire réussir un e-projet, il faut bien s’y préparer. L’agence web digitale doit s’allouer les ressources nécessaires et analyser les résultats obtenus.

 

Règle 9 : Obtenir les ressources requises

Pour gérer un projet digital, vous devez prévoir du temps et les ressources financières. Il faut évaluer le temps à investir pour un e-projet afin que celui-ci puisse bien réussir et évaluer les collaborateurs. Une agence de publicité doit prévoir de la part de la marque promotrice du projet un investissement pour la publicité. Pour cela, vous pouvez utiliser les outils payants comme Facebook Ads, Google AdWords, achats de publication, etc. Avec Facebook Ads, vous pourrez effectuer le boostage des publications, le ciblage des profils similaires…

 

Règle 10 : Mesurer les résultats et faire l’analyse de la réputation en ligne

Une fois presque toutes les règles respecter, il faut, en dernière règle, mesurer le résultat des stratégies déployées. Car,  l’objectif est de réussir le déploiement de la stratégie web pour le succès d’un e-projet mais aussi que ce dernier puisse éventuellement réussir. Il faut donc, en tant qu’agence social media savoir qu’un projet ne peut être qualifié de « réussi » que si les objectifs de départ sont atteints.

 

10 regles respecter3 - 10 règles à respecter en tant qu’agence media pour la réussite d’un projet digital

 

D’un autre côté, il y a le retour sur investissement qui justifie aussi le succès des projets web. De plus, il faudra analyser la hauteur de la e-réputation. Pour cela, vous devez vérifier le nombre de leads qualifiés générés, le nombre de Fans obtenus, le trafic qualifié généré, le nombre d’abonnés aux différents comptes sur les médias sociaux… Cette analyse permettra d’améliorer davantage les performances de la stratégie menant la réussite du e-projet.